L'ENURESIE, "le pipi au lit"
 
 
DEFINITION:
 
Jeremie23L'énurésie se caractérise par une ou plusieurs mictions se produisant au cours de la nuit pendant le sommeil de l'enfant. Il fait pipi au lit sans s'en rendre compte, cela échappe à sa volonté et dans la majorité des cas, ni le fait de faire pipi, ni le fait d'etre mouillé ne réveille l'enfant. Ce dernier s'aperçoit qu'il a fait pipi dans son lit tout naturellement le matin à son réveil.
 
Il est considéré deux types d'énurésie:
L'enfant n'a jamais cessé de mouiller la nuit (pas de périodes sèches égales où supérieures à 6 mois).
- On appelle cela l'énurésie primaire.
L'enfant a acquit la propreté nocturne (période sèche supérieure à 6 mois),
et se remet à faire pipi au lit.
- On appelle cela l'énuresie secondaire.
 
Dans un cas comme dans l'autre, l'enfant ne le fait pas du tout exprès, même si les parents semblent parfois se poser la question...
 
FREQUENCE ET AGE:
 
On ne considère pas qu'un enfant soit énurétique avant l'âge de 5/6 ans, mais l'énurésie peut rester présente jusqu'a un âge avancé, voire jusqu'a 17/18 ans avec plus ou moins de régularité, mais dans la plupart des cas, elle disparait d'elle même au moment de la puberté ou avant.
On trouve de nombreux enfants énurétiques dans la tranche d'âge des 6/11 ans et dans une grande majorité, ce sont des garçons
(70 à 80%).
En cm², près de deux enfants par classe feraient donc encore pipi au lit. Ce problème très courant d'après les statistiques (fussent ils exacts car c'est encore très caché), n'est pas un trouble grave en soi puisqu'il disparait de lui même avec l'âge. Il n'y a donc pas lieu de s'alarmer outre mesure.
Néanmoins, même si l'énurésie est beaucoup moins "tabou" aujourd'hui qu'auparavant, il persiste un sentiment de honte et de culpabilité, pas seulement pour l'enfant concerné mais également pour toute la famille. Le problème n'est donc pas uniquement le fait de mouiller le lit mais provient beaucoup plus de la perception du regard que pose l'entourage sur ce trouble.
L'enfant et sa famille craignent d'être jugés, moqués, humiliés (gentiment parfois mais quand même), par le caractère puéril et avilissant de ce trouble qui dévalorise et déshonore le "coupable" et sa famille. Le secret est alors préservé sur ce pipi au lit tout en renforçant une pseudo culpabilité, on le partage parfois avec des personnes en qui on a le plus confiance...
 
Pas étonnant que l'on cherche à se débarrasser coûte que coûte de ce pipi au lit si génant et si deshonorant...
 
QUELLE ATTITUDE ADOPTER ?
 
Il est très rare que l'énurésie soit due à des causes purement médicales, mais il faudra bien entendu consulter un médecin qui prescrira les examens nécessaires afin de controler l'absence ou la présence de malformations éventuelles ou autres problèmes médicaux. Une fois rassurées de ce coté la, les familles qui desirent "s"attaquer" au pipi au lit de leur enfant s'attellent à une bien lourde tâche qui comporte souvent le risque de le culpabiliser encore plus et de faire naitre de faux espoirs....
Restent les problèmes de draps et linges mouillés. Il n'est certe pas très agréable d'avoir chaque matin à défaire un lit entièrement et de laver draps et pyjama, sans parler de l'odeur qui règne parfois dans la chambre (qui soit dit en passant, la plupart du temps,ne dérange pas du tout l'enfant). Mais en y réfléchissant bien, il existe bien d'autres contraintes bien plus ennuyantes dans notre vie quotidienne que de faire tourner une machine à laver.
 
L'enfant n'est pas responsable de ce qui lui arrive, il ne faut donc pas lui faire supporter la culpabilité de tous les petits tracas qu'engendrent son pipi au lit.
 
Mais est il vraiment nécéssaire de laisser macérer votre enfant dans un pyjama et un lit trempé chaque nuit ou il se mouille ??
Ne comptez pas trop sur ça pour qu'il cesse de faire pipi au lit, certains enfants font ou ont fait jusqu'à 14/15 ans voire plus, sans n'avoir jamais portés de couches la nuit.
 
CE QUI SE DIT ET CE QUE L"ON PEUT PENSER:
 
IL est de bon ton  aujourd'hui de penser que l"énurésie serait héréditaire, de repousser ses origines psychologiques qui prévalaient il y a quelques temps et de considerer ce trouble comme une "maladie" à faire disparaitre à tout prix.
 
Il est certain qu'en administrant à l'enfant des traitements médicamenteux visant à réduire le sommeil ou la production d'urine pendant la nuit, des lits secs peuvent être obtenus, mais l'énurésie est elle seulement un problème de lits mouillés ???¨
 
Personne aujourd'hui ne connait exactement l'origine de ce trouble car une multitude de facteurs intervient dans son apparition et (ou) son maintien si bien qu'il est impossible de savoir pourquoi un enfant fait pipi au lit et pas l'autre.
 
Il existe cependant une prédisposition familiale à l'existence de ce trouble puisque l'on peut souvent constater dans la même famille d'autres cas d'énurésie, actuels ou anciens (père, mère, oncle, tante, cousins,...), tout comme on peut observer dans d'autres familles, d'autres troubles (migraines, eczéma, onychophagie rongement des ongles, maux de ventre, tics .etc...).
 
En fait, les parents peuvent se "féliciter" que leur enfant ait "choisit" le pipi au lit, qui lui au moins disparaitra un jour ou l'autre, alors que d'autres troubles peuvent "empoisonner" toute une vie.
 
UN ENFANT ENURETIQUE FERAIT-IL INTENTIONNELLEMENT PIPI AU LIT PENDANT SON SOMMEIL ?
 
Se mouiller répondrait pour lui à un besoin, Ce serait un acte volontaire inconscient, même si c'est un paradoxe de dire cela. On dit d'ailleurs qu'il fait pipi au lit, car ce n'est pas le pipi qui s'échappe comme d'un sceau qui déborderait quand il serait trop plein.
Pourquoi fait il pipi ?   Quels avantages cela lui procurent ils ?   Quel équilibre cela lui permet il de retrouver ?Samuel22
C'est dans son inconscient qu'il faudrait aller chercher les réponses .............
 
Permettons lui de maintenir son équilibre comme il l'entend en le soutenant et en faisant preuve d'une certaine tolérance, même si cela est dérangeant pour toute la famille. Essayons de 
limiter l'impact psychologique que pourrait provoquer l'énurésie sur son estime personnelle. Personne n'est responsable de ce qui lui arrive, ni lui, ni vous. Faites en sorte que chaque matin ne soit pas conflictuel, ne soyez pas contrariés, en colère, désemparés. Ne lui montrez pas votre impatience, il l'est autant que vous, mais choisisez plutôt d'autres moments que le matin au réveil pour parler avec lui de son énurésie. A partir d'un certain âge, ce pipi au lit peut vraiment perturber la vie sociale de l'enfant ou de l'adolescent au point qu'il se dévalorise et perde confiance en lui. A ce moment, les parents peuvent avoir recours, avec son consentement, à une aide exterieure (pédiatre, pédo-psychiatre, psychologue...). Mais rien ne pourra être entrepris sans une réelle motivation de l'enfant.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×