Ma fille fait encore pipi au lit

  • Boscher
    Boscher

    le samedi 04 janvier 2020 à 23:43 Citer ce message

    Bonjour, ma fille fait encore pipi au lit, et je ne sais plus comment lui dire que ça va passer
  • Olivier
    Olivier

    le samedi 07 mars 2020 à 19:40 Citer ce message

    Bonjour,
    Elle a quelle age ?
    A quelle fréquence ?
    Comment le vit elle ? Est ce que elle est soutenue par son entourage ?
    Faut bien lui dire qu'elle n'y peut rien, et que ça passera :)

    Je vous suggère, comme il est préconisé en temps normal, de veiller à l'hygiène mictionel ( bien boire en journée, modérer en soirée, bien aller aux toilettes régulièrement en journée aussi ... ). Souvent ça aide pas mal :)

    Quant à savoir s'il elle doit porter une protection, je suppose que c'est à elle de voir. Par contre passé un certain age ( 5-6 ans), il peut être intéressant de responsabiliser l'enfant :
    - Si refus de porter une protection : Aider à la literie :)
    - Si l'enfant porte une protection : Elle peut la mettre seule dans la mesure du possible :)
    Il faut que l'enfant ne se sente plus "petite", mais ayant passé le stage de petite fille, en enfant autonome :)

    Et surtout ne pas la faire culpabiliser :)

    Pour ma part c'était jusqu'en CE2, à une époque où donner une fessée en cas d'accident était normal ...
  • magali
    magali

    le mardi 09 juin 2020 à 17:57 Citer ce message

    Bonjour,
    Mon fils de 14 ans fait tjrs pipi au lit et je ne sais plus quoi faire .
    Lorsqu'il avait 6 ans il a essayé le stop pipi mais rien à fare au bout de 3 mois je me reveillais mais lui toujours pas.
    Je l'ai emmené chez un pédiatre qui lui a même dit " mon pauvre petit je ne peux rien pour toi " sommeil profond.
    il a essayé la kinésiogue , l'homéopathie...
    Quand il part en voyage avec le colège " il gère" comme il dit. (il dort peut donc il arrive à retenir ou à ce lever pour aller au toilette ) mais à la maison ou dans le camping-car rien à faire il ne se reveille pas
    Début Mars avant le confinement après une séance de kinésiologie, la couche fut propre "miracle" mais le miracle c'est vite arrêter.
    Maitenant les couches ne retiennent plus assez l'urine et je suis obligé de laver, draps , alèse pratiquement tous les jours.
    il ne veut rien écouter, il boit quan il veut même avant d'aller se coucher
    J'hesite à de nouveau à essayer le stop pipi ou de prendre rendez vous auprès d'un urologue que me conseillez vous ?
  • Olivier
    Olivier

    le dimanche 05 juillet 2020 à 16:10 Citer ce message

    Bonjour,

    Oui je vous suggère de passer déjà par son médecin généraliste.
    Il saura mieux le guider.
    Vous pouvez l'encourager en lui disant que pour les énurétiques tardifs, chaque année, il y a 50 % de taux de guérison :)

    Après peut être qu'il faudra acheter des protections plus adaptés ( Voir sur le site Bed wet ).
    Son sommeil, et votre santé sont prioritaires.
    Dites lui qu'il est loin d'être le seul ...
    En moyenne en classe de 3eme, il y a un enfant sur 50 qui fait pipi au lit la nuit ... Soit quasiment un par classe ....

    Bon courage à lui :) Et laissez un message pour le suivie...
  • gérard
    gérard

    le jeudi 06 août 2020 à 17:18 Citer ce message

    Bonjour Magali
    Le cas de votre fils ressemble un peu à ce qu'à vécu le second de mes 3 fils il y a une quinzaine d'années et moi-même à la fin des années 60. Rassurez vous nous nous en sommes sortis ! Mon opinion ci-dessous n'engage que moi et ne remplace pas celle d'un pro de la santé (médecin ou psy)

    "Quand il part en voyage avec le colège " il gère" comme il dit. (il dort peut donc il arrive à retenir ou à ce lever pour aller au toilette ) mais à la maison ou dans le camping-car rien à faire il ne se reveille pas
    ....il ne veut rien écouter, il boit quan il veut même avant d'aller se coucher"


    Par contre il semble que la motivation de votre fils pour guérir ne soit pas très forte. (peut-être parce qu'il est découragé par les nombreuses tentatives passées de traitement qui ont toutes échoué ?).

    Pour ma part j'ai fait pipi au lit toutes les nuits jusqu'à 13 ans et je n'en ai vu la fin qu'entre 15 et 16 a. Le début de ma guérison fut la rencontre avec un psy qui m'a fait réaliser que mon cerveau était le patron de ma vessie et non l'inverse ( ça relève de la méthode Coué, mais dès qu'on en est intimement persuadé les choses commencent à changer...= c'est ma responsabilité personnelle et je vais y arriver!) Ce psy avait aussi recommandé une séparation temporaire du milieu familial.

    Donc c'est pas évident de s'y tenir, mais s'astreindre de sa propre volonté et surtout avec persévérence aux habitudes suivantes: 1) faire attention à ne pas trop boire le soir, 2) mettre soi-même sa literie au lave linge puis la mettre à sécher, 3) tenir son calendrier des succès et échecs.

    Au début mes progrès ont été très lents ( au bout de 6 mois, pas plus de 2 nuits au sec par semaine, et encore moins de 50% au bout d'un an) . A 14 ans le pipi-stop m'a procuré un coup de pouce supplémentaire = la 1° semaine totalement au sec MAIS 1) C'est vraiment très dur de s'y tenir et 2) au bout de 2 mois de pipi-stop, je n'étais pas totalement guéri. A 15 a, je mouillais encore mes draps 1 nuit sur 4 en moyenne, avec des hauts et des bas.

    Je suis parti à ce moment en séjour linguistique en Angleterre et là le "déclic" s'est produit = un mois totalement au sec. Au retour entre 15 et 16 a, je n'ai plus eu que de très rares accidents pipi isolés ( = moins d'une fois par mois).

    A vous et à lui d'obtenir certes pas un miracle immédiat mais l'indispensable changement d'état d'esprit...( en gros aide toi et le ciel t'aidera)

    Je vous souhaite tout le meilleur

Répondre à ce message