Bastien bientôt 14 ans

Auteur  
# jeudi 12 Juillet 2012 à 08:20 Papa
Bonjour
Bastien aura 14 ans en septembre et il fait toujours pipi au lit, ce depuis sa naissance. En 14 ans peut être une dizaine de nuits sèches. Bien sur nous l'avons fait suivre par différents spécialistes, il a éssaté le pipi stop deux fois, le minirin, de la kinée, un naturopate, un ostéopathe, actuellement depuis deux ans il suit une psychothérapie le tout sans résultat. Nous avons éssayé les nuits sans couche ce fût pour lui une période difficile à vivre car tous les matins son lit était trempé et sa chambre sentait mauvais. Nous sommes donc revenus aux couches à sa demande, la nuit il porte des underjames qui protègent la literie et si il y a des fuites il gère son linge qu'il porte à la buanderie. Il a mis longtemps a devenir propre en journée puisque à 6 ans il portait encore des couches en journée. Un urologue consulté il y a quelques temps nous adit qu'il avait une vessie immature et qu'avec le temps cela devrait s'arranger. Lui est désespéré le matin au reveil de voir qu'il se mouille encore à son âge surtout que ses deux frères plus jeunes que lui n'ont pas ce problème. Que pouvons nous faire, merci de votre aide.
# vendredi 13 Juillet 2012 à 11:42 Association "A L'AISE"
Bonjour.
> Merci d'avoir laissé deux messages dans le forum de l'association "A L'AISE".

Votre fils a presque 14 ans et il est tres compréhensible qu'il eprouve un "ras le bol" de faire encore pipi au lit a son age. Toutefois il faut qu'il sache que le phénomème n'est pas si rare que cela et que, dans son college, ils sont plusieurs a se réveiller trempés le matin.
> Vous avez essayé de faire en sorte que cette énurésie s'arrete en testant plusieurs moyens ou méthodes qui n'ont pas eu le succès esperé.
> Bien que ces pipis au lit ennuient tout le monde je vous conseillerais de stopper toutes demarches allant dans ce sens afin de ne pas faire naitre de faux espoirs a Bastien. Laissez lui un peu de repit sans pour autant nié ce souci embarassant, en le soutenant et en l'aidant au maximum. Le pipi au lit n'est pas grave et disparait tout seul plus ou moins tard et nous ne devrions pas nous en soucier outre mesure s'il n'y avait pas un risque de repercutions psychologiques soulevées les regards négatifs que l'entourage porte sur ce trouble. C'est de cela qu'il faut le proteger, le soutenir et le rassurer en attendant, a sa demande de reprendre une action le cas échéant en vue de mettre fin a son énurésie qui de toute façon se terminera toute seule dans un avenir plus ou moins proche.
Pour les consultations psychologiques, je vous conseillerais de les poursuivre seulement si vous voyez un progrès et si Bastien est volontaire et n'y va pas a reculon. Par contre il peut etre bénéfique pour lui de parler de son souci avec une personne en qui il a confiance (oncle, amis...) et encore mieux si cette personne a ete enuretique enfant. Pouvoir partager ce qui pour beaucoup est perçu comme une honte peut etre bénéfique pour Bastien, redorer l'estime qu'il a en lui et qui sait améliorer son énurésie.
> Permettez moi de vous poser quelques questions afin de mieux connaitre votre fils.
> Accepte t'il de dormir hors de chez vous ? (copains, colonies, sejours scolaires).
> Avez vous deja constaté un repli sur lui meme, un sentiment de culpabilité......?
> Est il volontaire, ouvert, va t'il vers les autres ou reste t'il en retrait ? (timidité excessive, peur de l'inconu...).
> Accepte t'il volontier de mettre des couches la nuit ?
> Enfin je privilegierais un climat de confiance envers Bastien entre les membres de votre famille en banissant les sentiments négatifs liés a son énurésie (surtout de la part de ses freres). Bastien n'est pas un bébé, ni un garçon anormal........il a un petit souci comme bien d'autres un point c'est tout.
En esperant de vous relire bientot.
# lundi 26 Novembre 2012 à 01:22 monique
Confronté au même soucis avec mon fils Nicolas 13 ans 1/2. Quoi faire .
# dimanche 03 Novembre 2013 à 01:26 Loris Rubagotti
Bonjour,

Je m'appelle Loris, j'ai 15 ans et j'ai moi même été confronté à ce problème d'énurésie nocturne pendant 13 ans, et qui est sorti de ma vie il y a environ deux ans.
Je suis passé par presque tous les traitements existants : -Le <<minirin>> pendant un an (environ). -Le tapis <<StopPipi>> (pendant deux mois). Et dernièrement le <<MinirinMelt>> que m'a prescrit un médecin pédiatre avec pour interdiction de boire des boissons sucrées après 18h30 et obligation d'aller au toilettes une ou deux fois maximum avant d'aller se coucher, j'ai donc effectué ce traitement à la lettre pendant 1 an et demi, durant le traitement les effets du médicament se sont fait ressentir et le problèmes se sont estompés au fil du temps par une augmentation progressive des nuits sèches en passant par des stades de nuits "humides" jusqu'à un arrêt total de la maladie.
Je vis maintenant une vie d'adolescent normal, sans avoir la sensation d'être différent des autres, ce qui m'a fait ressentir petit à petit mal être presque permanent, et je pense que suis bien placé pour savoir ce que ressent votre fils...

J'espère avoir répondu à vos questions, ce fût un plaisir pour moi de partager cela pour la première fois de ma vie et je vous en remercie !

Bien à vous,

Loris.
# lundi 23 Décembre 2013 à 17:37 Lulu (site web)
Surtout qu'il ne se décourage pas je suis dans le même cas que lui: j'ai 14 ans et la journée j'ai été propre à l'âge de 6-7 ans la nuit, je ne suis toujours pas propre. J'ai deux frères : 8 et 6 ans qui eux ne porte plus de lange, le truc c'est que moi si je mets des pampers underjams, ils me taquinent souvent. À ce sujet j'ai de la despotes sine (desmopressine) comme traitement. Mon frère aime me remballer quand ont se bat gentillment, il me dit genre: va changer ton pampers et tout courage à lui
# jeudi 30 Janvier 2014 à 23:50 stéph
Bonjour

Je m'appelle stéphane, j'ai aujourd'hui 30 ans mais j'ai été énurétique secondaire entre 14 et 17ans suite au divorce de mes parents que j'ai mal vécu.
L'énurésie est un mauvais moment a vivre mais sa passe.
Personnellement ça n'a pas été facile car mes parent ne m'ont pour ainsi dire pas soutenu.
L'énurésie en elle même n'est qu'un détail, c'est ce qui l'entoure et le regard des autre qui est le plus dur a vivre. Alors gardez espoir et soutenez votre fils, il en a besoin. Il faut traiter sa comme un détail, comme pourrai l'être la myopie. Et le temps fera le reste.
# vendredi 31 Janvier 2014 à 08:58 Papa
Bonjour,
Je crois que nous sommes arrivés au bout du tunnel en ce qui concerne l'énurésie de Bastien. En effet depuis quatre mois (rentrée scolaire 2013) il n'a eu que deux accidents. Cela a commencé à s'améliorer au début des vacances de printemps 2013. Une nuit sèche puis deux ou trois par semaine, une semaine complète sans pipi au lit, rechute puis deux semaines consécutives sans fuites, cet été ce fût le déclic des périodes de trois semaines sèches, un accident et grande période sèche. Bien sur devant ces progrès nous lui avons enlevé les couches pour dormir. Bastien revit et est très content de pouvoir dormir sans couche et de se réveiller dans un lit sec le matin. Depuis la rentrée de septembre il n'a eu qu'un accident en décembre ce qui est vraiment minime et nous n'avons pas dramatisé le souci. Bastien fier de lui nous a dit dernièrement : vous voyez je suis enfin devenu un garçon normal. A tous gardez espoir ça finit par s'arranger.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×